3.7.16

Dans ma pile à lire cet été : contes, enfance et naïveté

Lectures été 2016

Je vous faisais part la dernière fois de mon amour des livres, et c'est donc tout naturellement que je reviens vers vous aujourd'hui pour vous présenter ma sélection de livres à lire pour cet été. Voici une sélection basée sur l'univers du conte, des légendes, de l'enfance et de la naïveté qui, je l'espère, pourra vous inspirer si vous êtes en manque d'idées de lectures en ce moment. 



Le Douanier Rousseau, Un naïf dans la jungle de Gilles Plazy 

Le Douanier Rousseau un naïf dans la jungle, Gilles Plazy

J'ai craqué pour ce petit bouquin trouvé par hasard au détour du rayon des livres sur l'art des Galeries Lafayettes (pour les amatrices d'art, leur rayon sur le sujet est juste le plus dingue que j'aie croisé, juste après la librairie du Louvre bien entendu). Cela tombait à pic, moi qui suis bien décidée à aller découvrir l'exposition consacrée à ce peintre atypique du début du XXe siècle en ce moment au musée d'Orsay. Je me suis dit que je lirai ce livre en complément car son univers m'attire beaucoup, son dessin est assez naïf avec des formes simplifiées et les couleurs sont vives et posées par grandes touches monochromes, c'est ce qui fait toute sa singularité. On pourrait presque croire en découvrant ses travaux sur la jungle qu'il s'agit des œuvres d'un artiste d'aujourd'hui tellement son style est résolument moderne. 

Le Douanier Rousseau un naïf dans la jungle, Gilles Plazy

Il y a également ce petit quelque chose qui tient du dessin d'enfant, ce regard simple porté sur le monde. Enfin bref, vous l'aurez compris, c'est un artiste à découvrir d'urgence si comme moi vous aimez rêver toute éveillée et vous avez conservé un peu de votre âme d'enfant. 


Les Métamorphoses d'Ovide et L'Odyssée d'Homère

Odyssée, Homère, traduction Philippe Jaccottet

Voici là deux grands classiques de la culture grecque antique qu'il est plus que temps que je lise enfin,  ne serait-ce que pour mieux comprendre les sujets que j'étudie dans mon cursus en histoire de l'art antique. Bien entendu je connais déjà la plupart des chants retranscrits dans ces deux œuvres mais plutôt grossièrement car il faut savoir que les poèmes grecs regorgent d'une multitude de petits détails qui sont autant de subtilités pour comprendre l'histoire dans son ensemble. Je vais donc profiter de mon temps libre pour mettre mes connaissances à jours sur le sujet. Et puis, ce ne sont pas les littéraires et les historiennes de l'assemblée qui me diront le contraire, il s'agit de véritables petites bibles à avoir à portée de main tout au long de ses études (et même après). 

Métamorphoses, Ovide

Pour avoir déjà un peu feuilleté ces bouquins et avoir lu L'Illiade il y a quelques mois je peux dire qu'il s'agit d'un style d'écriture assez particulier, surtout concernant les récits d'Homère, mais pas du tout désagréable ou difficile à lire pour autant comme beaucoup ont l'air de le croire de prime abord. Et puis une fois plongée dans le récit on se laisse vite emporter par l'histoire et c'est avec impatience qu'on reprend sa lecture où on l'a laissée. 


Mes relectures


La mort du roi Tsongor de Laurent Gaudé

La mort du roi Tsongor, Laurent Gaudé

Comment vous dire... Ce livre fait partie de mes immenses coups de cœurs tant et si bien que je le relis souvent quand l'été arrive. Nous sommes ici plongés dans une cité antique imaginaire, la cité de Massaba dont le roi vient de mourir. Sa fille s'apprête à se marier mais un deuxième prétendant surgit et il devient impossible de les départager sans faire éclater la guerre. Alors la guerre éclate, inévitable. Pendant ce temps, le plus jeune fils du roi part seul à travers le royaume ériger sept tombes pour son père comme ce dernier le lui a confié avant de mourir. 

Ce roman est autant un récit initiatique qu'un conte, je le vois un peu comme la rencontre inattendue du Candide de Voltaire avec L'Iliade d'Homère. La plume de l'auteur est vraiment sublime, c'est le genre de livre qui contient un nombre incalculable de phrases ayant tout le potentiel pour devenir de (très) belles citations. Il y est question d'apprentissage mais aussi de la guerre et de la mort. Il possède également toutes les caractéristiques de la tragédie et nous sommes dès la première phrase amenés vers la fin tragique, inévitable et absurde aussi, à la manière de L'Etranger d'Albert Camus. C'est le genre de livre qui vous marque durablement  à la fois par sa grande beauté et l'horreur simultanée de son récit. Magistral, je vous dis.


Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll

Alice au pays des merveilles, Lewis Carroll

J'ai déjà lu ce livre deux fois, la première sans rien y comprendre et la seconde sans chercher à comprendre quoi que ce soit. Je pense qu'il faut lire ce livre avec ce dernier état d'esprit. En effet il faut garder en tête que cette histoire est un conte inventé par Lewis Carroll pour une petite fille et que pour cela il s'efforce de reprendre le raisonnement logique d'un enfant. On y retrouve d'ailleurs tous les personnages du conte, de la célèbre reine de cœur au animaux parlant et se comportant comme des humains (ça vous rappellera certainement un certain La Fontaine). Alors de prime abord cette oeuvre semble n'avoir ni queue ni tête mais je suis sûre que si on la lisait à un enfant il ne trouverait absolument rien d'étrange à l'histoire. 

Donc encore une fois si vous voulez apprécier l'oeuvre à sa juste valeur il faudra faire appel à vos restes d'enfance, mais rassurez vous, si elle est si célèbre c'est bien évidemment parce qu'elle possède un second angle de lecture, plus satirique cette fois, sur la société anglaise du temps de Carroll (un peu comme son acolyte La Fontaine en France, donc).


Alice au pays des merveilles, Lewis Carroll
Mon édition (Hachette jeunesse de 1991) possède de très belles illustrations réalisées par Rico Lins

Et comme il ne s'agit pas d'un chef d'oeuvre pour rien on pourrait même y ajouter un troisième angle de lecture, cette fois-ci basé sur la description du passage de l'enfance à l'âge adulte, mais je n'en dirais pas plus et laisse aux curieuses le loisir de découvrir cette (finalement) très chouette histoire !


Cette sélection est terminée, j'espère qu'elle vous aura plut et n'hésitez pas à me faire part de vos idées lecture sur ce thème si vous en avez d'autres en commentaire ;)


4 commentaires:

  1. J'adhère au principe de la relecture, on découvre tellement de choses en relisant ! Bonne lecture en tout cas :D Tu me donnes envie de me replonger dans l'Illiade :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas si l'envie t'en prend, c'est vrai qu'on découvre une foule de petits détails et de subtilités qui nous avaient échappé la première fois ou qu'on avait mal compris et puis c'est un peu comme se replonger dans un univers familiers, c'est génial de retrouver des personnages et des histoires qu'on a aimé :)

      Supprimer
  2. Wow super sélection ! Ca me donne super envie moi qui l'été rattrape mes lectures classiques que je n'ai pas fait au lycée (cette année je compte emmener 1984 au bord de la plage, boring). Tu viens de me donner une super idée moi qui n'aie jamais lu Homère !!

    xx

    www.caetera-moda.blogspot.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie d'avoir pu te donner des idées Armelle ^^

      Supprimer

articles plus récents articles plus anciens Accueil